La nouvelle ère de la formation : le Digital learning

En 10 ans, le numérique a profondément transformé la formation. Les différentes innovations ont fait du digital learning un investissement pour les entreprises et non plus une simple dépense. Le marché est en croissance constante et la courbe n’est pas prête de s’inverser.

Le digital learning se décline sous plusieurs formes et représente une vraie valeur ajoutée pour les entreprises

E-learning, Mobile learning, Serious Games, social learning, autant de déclinaisons des technologies d’apprentissage à la disposition des consommateurs. Si elles composent toutes le marché du digital learning, elles possèdent néanmoins des spécificités. « Le serious Game par exemple, c’est un produit mais c’est avant tout un concept. L’idée c’est de s’inscrire dans cette mouvance de dire que la formation doit être ludique et on doit s’amuser en apprenant. Le Serious Game fait de vous le personnage de l’histoire. C’est l’idéal pour la formation d’entreprise. Le e-learning de façon très générique consiste à prendre un contenu de formation et de le digitaliser. C’est le principe du numérique, rendre accessible partout pour tous » témoigne Guillaume Etlin, Project Manager chez My Serious Game. (Source : HR Voice)

La révolution numérique a permis de modifier les comportements et créer un véritable engagement. Grâce au digital learning, la formation se place au cœur de la stratégie des entreprises. Elle doit être capable de s’adapter aux besoins des collaborateurs et apporter un vrai plus. La digitalisation du travail permet aux entreprises de gagner du temps et il en va de même pour les formations. L’accès aux contenus via les différents appareils numériques est un atout certain permettant de rendre les cours plus ludiques et diversifiés. Pour l’entreprise tout l’enjeu est d’assurer l’optimisation des formations (accessibilité et ergonomie) ainsi que ses coûts. Mais les avantages du e-learning ne s’arrêtent pas là. Les différentes innovations du secteur permettent d’impliquer plus seulement certaines catégories de salariés mais toute l’entreprise. Désormais chaque collaborateur est forcément enclin à être affilié à un type de formation. Un formidable moyen pour l’entreprise de fidéliser ses employés, de maintenir sa compétitivité et de préparer l’avenir.

Un marché en pleine croissance depuis 10 ans et des perspectives d’avenir plus qu’intéressantes

S’il y a un marché qui ne connait pas la crise, c’est bien celui du e-learning. En 2017, la barre des 100 milliards de dollars dans le monde fut atteinte et la tendance devrait se poursuivre. Certains estiment que le digital learning constituera 30% du marché mondial de l’éducation d’ici 2022. Côté français, le marché encore jeune connait une croissance exponentielle et atteint à présent les 300 millions d’euros. La preuve d’un véritable engouement pour cette nouvelle méthode de transmission du savoir. « Il y a plusieurs aspects qui rentrent en jeu, le 1er va être très pragmatique c’est le coût. Plusieurs études démontrent que le présentiel reste encore la méthode de formation la plus utilisée en France. On a aussi des clients, des grandes entreprises qui ont pu faire des économies qui se chiffrent en millions d’euros en basculant du présentiel au distanciel (e-learning). Le 2ème vient de l’énorme intérêt de la digitalisation au sens large, l’explosion des outils mobiles ont eu toute une série d’impact qu’on n’a pas encore fini d’analyser et qui sont loin d’être terminés » témoigne Geoffroy Delestrange, Directeur Marketing chez Cornerstone. (Source : HR Voice)

Les tendances du digital learning pour 2018

Le bal des innovations va se poursuivre cette année confirmant les tendances de 2016 et 2017. Plusieurs concepts se démarquent pour 2018.

• Adaptive et social learning

Ces deux types de formation ont un point commun : elles permettent à chacun d’apprendre à son rythme. L’adaptive learning s’adapte à son utilisateur grâce à des statistiques produites par l’apprenant. A partir de ces données, il réalise des contenus spécifiques à chacun. C’est de la formation sur mesure. Le social learning est un formation de type communautaire. Elle permet de partager des informations et des connaissances avec d’autres apprenants via une plateforme.

• Micro learning et gamification

L’art d’apprendre en cinq minutes, c’est ce qui résume le micro learning. Cet apprentissage « express » s’adresse à des utilisateurs avec des disponibilités réduites. Pour se faire, il propose des vidéos n’excédant pas cinq minutes comprenant un maximum d’informations. La gamification déjà très populaire en Amérique du Nord remet en avant le principe du « jouer tout en apprenant » mais façon digitalisée. Selon une étude, cette manière d’apprendre permet d’accroître de 10% la capacité d’une personne à retenir des informations. Encore marginalisé, le phénomène devrait s’intensifier dans les mois et années à venir en France.

Les chiffres parlent d’eux-mêmes, le digital learning s’est fait une place de choix dans les méthodologies de formation. Son potentiel ne semble pas avoir de limites tant les innovations du numériques s’accentuent.

" data-link="https://twitter.com/intent/tweet?text=La+nouvelle+%C3%A8re+de+la+formation+%3A+le+Digital+learning&url=https%3A%2F%2Fwww.bihrdy.com%2Ffr%2Fgestion-rh%2F2018%2F04%2F19%2Fla-nouvelle-ere-de-la-formation-le-digital-learning%2F&via=">">Tweetez
0 Partages
Scroll to top